Tu es partie subitement... trop tôt... toi ma complice d'adolescence!

Mon seul souvenir en photo que j'ai de toi, mon amie Dolorès, du temps du resto à "Mme Merill", je le garde précieusement. Nous avons bien ri ensemble et passé des soirées à nous promener et tu "louchais" vers le beau Gilles.
Tu sauras de qui je parle bien sûr! Nous nous sommes perdues de vu après nos mariages... et je le regrette aujourd'hui. Je pense à toi et j'ai beau me dire que tu as retrouvé les tiens là-haut et que tu dois en avoir à raconter.
Tu me manques Do et ton rire contagieux me revient constamment dans les oreilles. Dans cet autre bout du monde je te demande d'être heureuse et de protéger les tiens.

Je voudrais pouvoir revenir dans le temps et profiter de notre grande complicité, de nos étés à se promener au soleil chaud de fin d'après-midi. Profiter pour continuer à s'inventer des rencontres avec de beaux mecs, comme tu disais. Insouciante adolescence! 

😥😢

 

moi et dolorès (2)